vendredi 26 août 2016

Les chroniques lunaires #2 - Scarlet




http://img.livraddict.com/covers/108/108836/couv41714294.jpg 


 GENRE : Science-Fiction / Jeunesse
ÉDITION : Pocket
COLLECTION : Jeunesse
NOMBRES DE PAGES : 476
PUBLIE EN : 2013 (USA)
DATE DE L’ÉDITION : 7 Novembre 2013
LANGUE D'ORIGINE : Anglais
TITRE ORIGINAL : The Lunar Chronicles #2 - Scarlet
AUTEUR : Marissa Meyer
TRADUCTION : Guillaume Fournier
PRIX : 17€90


CHRONIQUE PRECEDENTE

http://skoldasybooks.blogspot.fr/2016/07/les-chroniques-lunaires-1-cinder.html





" Bien loin de l'asie et du royaume du Prince Kai, la grand-mère de Scarlet Benoit est portée disparue. Scarlet réalise alors qu’elle n’a jamais su qui était vraiment son aînée et quels dangers pouvaient bien la menacer. Quand elle rencontre Wolf, un mystérieux street-fighter qui semble savoir où est sa grand-mère, elle n’a d’autre choix que de lui faire confiance. C’est en menant leur enquête que Scarlet et Wolf croisent la route de Cinder. Ensemble ils se ligueront contre Levana, la vicieuse Reine lunaire prête à tout pour asservir les Terriens et épouser le Prince Kai. "





                Ce deuxième tome nous plonge davantage au cœur de l’intrigue des Lunaires. On découvre de nouveaux personnages qui s’allient à notre chère Cinder, que l’on avait découvert dans le tome précédent.

                Scarlet est une jeune fille de 18 ans qui vit avec sa grand-mère dans une ferme près de Toulouse. Hors, depuis quelques semaines la grand-mère de cette dernière a disparu sans laisser la moindre trace. C’est en faisant l’étrange rencontre d’un combattant des rues, du nom de Loup que Scarlet va partir à la recherche de sa grand-mère vers Paris. Seulement la vérité est parfois bien difficile à accepter pour la jeune fille. Que ce soit de la part de sa grand-mère ou de celui qu’elle considère comme son ami.
                Tandis que Cinder doit fuir le palais impérial pour survivre, elle va se faire un nouvel allié en la personne du Capitaine Thorne, un prisonnier qui avait volé un vaisseau américain. Indécise sur la démarche à entreprendre, elle décide de découvrir ses origines auprès de la militaire qui l’avait recueilli en Europe. Là également, de nombreuses révélations viennent nous surprendre.
Tous les éléments viennent s’emboîter pour une meilleure compréhension de l’histoire particulière de la Princesse Sélène.

Je pense que « Les Chroniques Lunaires » méritent amplement sa réputation. J’ai encore une fois été très prise par l’histoire, ainsi que le suspens que l’auteure distille petit à petit.
                Le personnage de Scarlet est l’interprétation du « Petit Chaperon Rouge ». D’ailleurs la référence au personnage est claire : Scarlet est constamment vêtu d’un sweat-shirt à capuche rouge. On retrouve la disparition de la grand-mère comme dans le conte, mais par un gang qui se fait appeler « Loups ».
J’ai trouvé cette nouvelle interprétation vraiment originale. Comme pour « Cinder », Marissa Meyer arrive à insérer ces contes au cœur d’un récit de Science-Fiction avec brio.
                Concernant les nouveaux personnages : Scarlet est audacieuse et très proche de sa grand-mère. Elle est prête à tous les sacrifices pour la sauver, quitte à mettre sa vie en danger. Dans un sens, son caractère est très similaire à Cinder. Tandis que Loup, le combattant des rues possède une aura de mystère. On sent qu’il cache un secret important à l’héroïne, mais cela ne nous empêche pas d’être surpris lors de cette fameuse révélation. J’ai même été totalement abasourdie !
                Thorne est un peu le comique de service, il offre de la fraîcheur dans la vie de Cinder. Depuis la révélation de ses origines, la jeune fille est constamment plongée dans ses sombres pensées. Thorne vient la divertir d’une étrange façon. Personnellement, je me suis très vite attachée à ce personnage.

J’en viens désormais à Levena. Petit à petit, son illusion se fissure pour laisser place à sa cruauté. Dans ce tome, on comprend davantage que sa vengeance n’a aucune limite. Son armée grossit de plus en plus, on sent que la guerre est vraiment très proche. Kai va devoir faire des concessions auxquelles il ne voulait pas céder dans le premier tome. D’ailleurs, le nouvel empereur malgré la trahison de Cinder, éprouve toujours des sentiments pour elle. Il en vient à espérer qu’elle arrive à fuir la reine lunaire.
                L’écriture de Marissa Meyer est toujours aussi prenante. Même si parfois on arrive à deviner aisément l’enchaînement de l’histoire, on reste scotché par le suspens. 

Pour conclure, « Scarlet » est un roman de science-fiction très bien réalisé, où l’auteure arrive à relier le conte « Du Petit Chaperon Rouge » avec un univers totalement opposé. Les deux éléments ensemble restent totalement cohérent, nous offrant une histoire très prenante et riche en action. C’est donc avec un immense plaisir que je vais me pencher sur la suite des « Chroniques Lunaires ».


GLOBALE : 9 / 10
ÉCRITURE : 8 / 10
SCENARIO : 10 / 10
PERSONNAGES : 9 / 10
SUSPENS : 8 / 10

 









mercredi 24 août 2016

Alice in Murderland #1




http://img.livraddict.com/covers/196/196002/couv3054023.jpg 

 GENRE : Mangas / Shojo / Fantastique
ÉDITION : Pika Edition
NOMBRES DE PAGES : 175
PUBLIE EN : 2014 (japon)
DATE DE L’ÉDITION : Juin 2016
LANGUE D'ORIGINE : Japonais
AUTEUR : Kaori Yuki
TRADUCTION : Léa Le Dimna
TITRE ORIGINAL : 架刑のアリス- Kakei no Alice
PRIX : 7€20








" La famille Kuonji possède l'un des plus puissants groupes industriels au monde. Lors de la traditionnelle tea party mensuelle qui rassemble ses neuf enfants, la dirigeante, Olga, annonce solennellement qu'il est grand temps pour l'élu(e) qui héritera du groupe de se distinguer. Pour ce faire, il ou elle, devra massacrer ses frères et sœurs jusqu'au dernier...

Face à ce jeu macabre imposé par une mère au cœur cruel et un père devenu fou, Stella, la quatrième de la fratrie, semble sombrer dans la schizophrénie et laisse place à une fille blonde, en robe bleue et au tablier blanc, à la beauté mortelle. "


/!\ RISQUE DE SPOILERS /!\

Nous retrouvons Kaori Yuki avec une nouvelle saga ! Voici donc le premier tome d’« Alice in Murderland ». Pour ceux qui s’attendent à une reprise du conte d’Alice aux pays des merveilles, vous risquez d’être déçu !
Kaori Yuki est réputée pour reprendre les contes à sa manière, notamment dans « Ludwig Revolution », où le côté macabre était omniprésent (comme toujours me direz-vous !). Avec le conte d’Alice, elle prouve encore une fois son génie, quant à sa façon de réécrire une histoire. 

Nous faisons donc la connaissance de Stella, quatrième enfant de la fratrie « Kuonji ». Sur le chemin pour se rendre à la Tea Party mensuelle, elle rencontre l’étrange Tsukito qui lui avoue avoir toujours veillé sur elle. Stella ne prend pas garde à cet avertissement, et continue son chemin.
Lors de la fameuse Tea Party organisé par sa mère, Olga. L’horreur vient frapper les membres de la famille. Pour devenir l’héritier de la famille « Kuonji », les frères et sœurs vont devoir s’entretuer jusqu’au dernier ! La bataille va s’étaler sur un an, avant les 20 ans du frère aîné Zeno, dont Stella est amoureuse.

J’ai été bluffée par la réinterprétation du conte d’ « Alice aux pays des merveilles » de Lewis Caroll. La plupart des personnages sont présents dans le manga. Mais d’une manière totalement réinventée et sous une forme, dont on ne s’attend pas à trouver les personnages.
Olga, la mère des neufs enfants « Kuonji » se trouve être la fameuse Reine Rouge, tandis que leur père est le Chapelier Fou.
Même si le scénario de base est assez simpliste, les détails semés au cours de ce premier tome sont vraiment intéressants.
Lors de la première bataille entre Stella et son frère Sid, on assiste à une métamorphose surprenante des enfants. Stella pour sauver son grand frère Zeno, se transforme donc en une impitoyable Alice… Le combat entre le frère et la sœur devient totalement sanglant ! On voit que pour sauver celui qu’elle aime, Stella est prête à tout. Même tuer ses autres frères et sœurs.
Le personnage de Zeno était d’emblée le parfait garçon touchant et gentil. Pourtant suite au combat contre Sid, le jeune garçon va se transformer en bête à tuer. Pourquoi bête ? Car la révélation du Chapelier Fou concernant les origines de la famille est intéressante. Ils sont des « Bandersnatch ». Connaissant le visuel particulier de la créature dans le conte original, cela a de quoi nous intriguer ! On commence à comprendre les fameuses transformations physiques des personnages.
Le reproche que je pourrais faire à cette nouvelle saga, c’est que les révélations viennent trop vite. De ce fait, le suspens tombe un peu à plat au fil des pages. Cela gâche un peu notre plaisir de lecture. 

Concernant le coup de crayon de la mangaka, il est comme toujours sublime ! Les détails sont importants et fabuleux. Sa touche gothique offre une dimension sombre à notre chère Alice, qui colle parfaitement aux origines du conte. J’ai hâte de découvrir ce que la suite va nous révéler.

Pour conclure, je dirais simplement que ce premier tome nous offre une nouvelle dimension du conte original. Un côté plus sombre et sanglant, teinté par la folie des parents. N’hésitez pas à découvrir cet univers réinventé et original.  





GLOBALE : 8 / 10
DESSINS : 10 / 10
SCENARIO : 7 / 10
PERSONNAGES : 9 / 10
SUSPENS : 6 / 10















mardi 16 août 2016

Re/Member #3




http://img.livraddict.com/covers/196/196005/couv17708404.jpg 




GENRE : Mangas / Seinen / Horreur / Fantastique
ÉDITION : Ki-oon
NOMBRES DE PAGES : 192
PUBLIE EN : 2014 (japon)
DATE DE L’ÉDITION : 23 juin 2016
TRADUCTION : Jean-Benoît Sylvestre
TITRE ORIGINAL : カラダ探し- Karada Sagashi
AUTEURS : Welzard et Katsutoshi Murase
PRIX : 7€65


CHRONIQUES PRÉCÉDENTES



http://skoldasybooks.blogspot.fr/2016/02/remember-1.html  http://skoldasybooks.blogspot.fr/2016/05/remember-2.html







" L'effroyable cauchemar continue, et les adolescents sont désormais en possession de plusieurs parties du corps de Haruka. Mais voilà que la quatrième nuit, Kenji qui semble avoir sombré dans la folie, tente d'agresser Rié dans le gymnase, fragilisant encore davantage la cohésion au sein du groupe !
Le lendemain, avant d'être entraînées dans une nouvelle chasse au corps, les trois filles décident d'explorer l'ancien bâtiment du lycée en espérant y découvrir un quelconque indice. Elles font alors la connaissance d'un étrange professeur, M.Yashiro, qui semble en savoir long sur la malédiction de la Rouge-Sang..."






Voici donc la suite des aventures du groupe de lycéens d’Oma. Ce troisième tome franchi un nouveau virage dans la saga. Nous nous posons de nombreuses questions ! Il y a tant d’énigmes, que le lecteur ne sait plus quoi penser de cette fameuse malédiction. 

Dans cette cinquième journée, les trois filles font donc la connaissance de l’étrange professeur Yashiro. C’est un personnage assez énigmatique tant dans son comportement, que dans les réponses qu’il fournit aux filles. Dans cette nouvelle journée, il y a un changement majeur. Haruka ne vient pas demander aux six lycéens de retrouver son corps. Pourquoi ?
Quand ils sont transportés dans leur 5ème partie de chasse au corps, Takahiro se voit confier le rôle d’empêcher Kenji d’approcher les filles. Seulement la surveillance du jeune homme tourne en véritable massacre. Son obsession pour Rié le contraint aux pires actes… D’ailleurs, le personnage de Rié fait preuve d’un véritable courage face à son agresseur, mais surtout d’une incroyable ingéniosité.
Le point positif, Shota se fait enfin pardonné par Rumiko. Il tente de trouver des réponses aux indices laissé par  le professeur, mais il fait également preuve d’un immense courage lors de la 6ème partie de chasse au corps. Le voir s'améliorer est tout de même un très bon point.
On apprend également la véritable identité de la Rouge-Sang et de ce qu’elle a subi lorsqu’elle était en vie.



Je dois dire qu’encore une fois, cette saga me surprend davantage. L’histoire devient de plus en plus oppressante, angoissante au fil du temps. De plus, les dessins de Katsutoshi Murase qui sont réellement fantastiques arrivent à transposer cette impression d’horreur. Je dois dire que les personnages du professeur Yashiro, Haruka et la Rouge-Sang sont réellement effrayants ! Maintenant, le personnage Kenji vient s’ajouter à cette liste.
La fin du tome se termine encore dans un suspens incroyable ! L’étrange professeur fait encore des siennes et il n’a vraiment pas l’air commode après avoir entendu la comptine de la Rouge-Sang. Quel lien existe-t-il entre ce personnage et la Rouge-Sang ? C’est une des nombreuses questions qui viennent s’ajouter aux précédentes. 

En conclusion, le tome 3 de "Re/Member" nous plonge davantage dans l’angoisse et les questions concernant la malédiction de la Rouge-Sang. Les différences qui s’accumulent dans la réalité sont également inquiétantes. Si finalement, leur rêve et la réalité viennent à se confondre ? Risquent-ils de mourir ? J’ai donc hâte de connaître la suite à la fin du mois avec le tome 4 ! J’ai vraiment un gros coup de cœur pour cette saga.
 


GLOBALE : 10 / 10
DESSINS : 10 / 10
SCENARIO : 10 / 10
PERSONNAGES : 10 / 10
SUSPENS : 10 / 10

COUP DE CŒUR !