mercredi 6 septembre 2017

Les Autres - Etape 1 : Le survivant


 


GENRE : Fantastique / Dystopie
ÉDITION : Plume Blanche
COLLECTION : Plume Noire

NOMBRES DE PAGES : 172
DATE DE L'EDITON : 5 Septembre 2017
LANGUE D'ORIGINE : Français
AUTEUR : Sandra Moyon
PRIX : 12€90 (papier)



Sandra MOYON est née à Nantes, le 10 février 1987. Passionnée de lecture, c’est la saga Harry Potter qui lui aura donné le goût du fantastique et de la fantasy. Bien qu’elle ait commencé à écrire des petites histoires dès l’âge de treize ans, ce n’est qu’à dix-huit ans qu’elle décide de vivre sa passion à fond en créant sa première saga, Harmonia. Cinq ans plus tard, elle rédigera les premières lignes de la saga Nouvelles d’un Myrien, un projet fantasy qui lui tiendra particulièrement à cœur.


 + FACEBOOK +






" Parqués entre des murs et des clôtures, les Hommes survivent comme ils le peuvent. Arrivés en bas de la chaîne alimentaire, ils sont épargnés grâce à l'Accord : tous les trimestres, des fourgons d'êtres humains sont offerts aux Autres afin de les nourrir. mais comment choisir qui doit vivre et qui doit mourir ? La règle est pourtant simple : seuls les délinquants sont envoyés de l'autre côté du mur, dans la Fosse. "






Quand les éditions Plume Blanche ont lancé leur « Opération summer time », je voulais vraiment découvrir le roman de Sandra Moyon « Les Autres ». Le résumé m’avait beaucoup intrigué ! Je fus ravie d’avoir été choisie pour la 3e fois pour chroniquer un livre de cette maison d’édition. Évidemment, ma lecture fut très rapide, car le récit fut exaltant à souhait ! Je n’ai donc aucun regret.


Nous suivons le sombre quotidien du héros Soen, un jeune homme qui subit les affres d’une vie difficile avec sa tante Judith. De plus, Soen doit faire face à la Justice pour la énième fois... Lukas son protecteur lui dit qu’il n’a pas d’autre solution que de ce rendre à l’internat Clémenceau pour survivre, aussi non il risque de se retrouver dans la Fosse.
La Fosse terrifie Soen bien plus que sa tante, alors il se plie à cette dernière chance de salut. Seulement, la haine que lui voue Judith risque de compromettre toutes ses chances de réussites. Mais s’il y avait pire que sa tante ? Et si les Autres font partie de l’équation ?


Je m’attendais plutôt à un roman jeunesse dystopique comme on en trouve partout ces dernières années. Pourtant, au fil de ma lecture. C’est un livre mature et sombre qui s’étale sous mes yeux pour mon plus grand plaisir.
L’auteure évoque un thème important : la maltraitance infantile. Dans la première partie, nous découvrons donc le quotidien exécrable de Soen qui vit constamment dans la peur, non pas de ce qui se trouve en dehors des murs, mais de sa propre tante. Je ne vais pas trop expliquer la relation des deux protagonistes pour ne pas vous spolier, mais elle est incontestablement malsaine. Sandra Moyon n’hésite pas à décrire les sévices que subit le héros pour témoigner, appuyer sur la réalité du jeune homme. Nous éprouvons alors pour lui, une profonde tristesse. Il nous expose toutes ses souffrances sans retenue, venant briser le cœur du lecteur. 
Dans la seconde partie du roman, on touche littéralement au domaine fantastique avec les « Autres ». Ils sont mystérieux ! Nous ne savons pas de quels genres de créatures il s’agit avant la fin du récit. Il s’en suit alors un nouveau déchainement de violence, bien plus surnaturel, mais tout aussi horrible. Soen se retrouve ainsi coincé entre un quotidien traumatisant et des créatures dangereuses. Il a cette position de victime dès le début du récit, ses maltraitances sont pourtant une évolution nécessaire pour ce qu’il l’attend ensuite. On sent alors à la fin du roman, une nouvelle détermination qui fait poindre le courage qu’il lui reste encore.


Le style de l’auteure est direct, incisif pour nous immerger au cœur dans son univers. J’ai vraiment eu du mal à arrêter ma lecture, tant le rythme soutenu du roman m’a embarqué jusqu’à la dernière page. Le suspens, l’action, les émotions tout se mélange pour nous offrir un excellent roman.


En conclusion, le premier des « Autres » est un récit sombre où la violence fait rage tant dans la communauté « humaine » que « surnaturelle ». Le suspens haletant nous happe dès les premières lignes pour nous engloutir jusqu’à la fin ! J’ai hâte de découvrir le second tome qui nous proposera une vue de ce qu’il se produit de l’autre côté du mur.
 





 GLOBALE : 9 / 10
ÉCRITURE : 8 / 10
SCENARIO : 9 / 10
PERSONNAGES : 10 / 10
SUSPENS : 9 / 10










2 commentaires: