mercredi 22 novembre 2017

Card Captor Sakura : Clear Card Arc #1



 


GENRE : Shojo / Fantastique
ÉDITION : Pika
NOMBRES DE PAGES : 154
PUBLIE EN : 2 décembre 2016 (Japon)
DATE DE L’ÉDITION :15 novembre 2017
TRADUCTION : Fédoua Lamodière
TITRE ORIGINAL : カードキャプターさくら クリアカード編  - Card Captor Sakura - Clear Card Hen
AUTEURS : CLAMP
PRIX : 6€95







CLAMP est l'un des collectif féminin de mangaka le plus célèbre ...

C’est en 1987 qu’un groupe de douze jeunes femmes passionnées par les mangas forment le projet CLAMP. Il est alors composé de: Mokona Apapa, Satsuki Igarashi, Mick Nekoi, Nanase Ohkawa. Elles évoluent alors dans le milieu du doujinshi en publiant au travers de leur magazine Clamp book de nombreuses parodies de séries célèbres.


À la fin des années 1980, une dizaine de copines, inscrites au même cours de dessin, décident de lancer leur propre studio. Enchaînant d'abord les dōjinshi et autres histoires courtes, elles finissent par créer leurs propres histoires en 1989 avec Derayd - Moon of boundary balance, un manga fantastique inspiré d'une œuvre de science-fiction télévisuelle dessinée par Akimaya Tamayo, assistée de Mokona, Nekoi Tsubaki, Nanao Sei, Igarashi Satsuki et Sei Leeza, .

À la charnière des années 1990, Mokona élabore le concept de la future œuvre culte Tōkyō Babylon et s'affirme comme la dessinatrice principale du groupe. Si certains membres s'affirment, il en est autrement pour certains autres assistants. De 7 membres durant RG Veda, le groupe passe à 4, et c'est le studio CLAMP tel qu'on le connaît aujourd'hui.

Si Mokona occupe une place privilégiée dans le groupe, Nekoi Tsubaki a également un rôle important. Elle était auparavant directrice artistique et responsable des décors, avant d'avoir l'opportunité de dessiner entièrement les œuvres les plus récentes du studio.


 



" Au mois d'avril, alors que les cerisiers sont en pleine floraison, Sakura entame son année de cinquième. Elle est folle de joie de retrouver son cher Shaolan, revenu au Japon, qui fréquente le même collège qu'elle. Mais une nuit, elle fait un rêve étrange...A son réveil, toutes ses cartes sont devenues transparents ! C'est le début d'une histoire inédite, celle des mystérieuses Clear Cards ! "



Coucou, mes créatures !


Il faut que je vous dise un secret. « Card Captor Sakura » et moi, c’est une longue histoire d’amour. Il y’a des séries qu’on découvre très jeune, ce fut le cas avec cette saga. Je l’ai connu à l’âge de 12 ans lorsque la série TV fut diffusée sur la chaîne Fox Kids. Très vite, je me suis procuré le manga publié chez Pika Edition ! Après « Sailor Moon », j’avais trouvé un nouveau manga qui venait combler mon petit cœur d’adolescente. Sakura a fêté ses 20 ans l’année dernière… Cela ne nous rajeunit pas, mais cela prouve qu’elle a toujours eu une place particulière dans le cœur des fans.
Quand la nouvelle d’une suite au manga fut annoncée, j’ai littéralement sauté de joie ! C’est donc avec précipitation que j’ai été acheter « Clear Card », le nouvel arc commence à la suite des transformations finales des Clow Cards en Sakura Cards.


Sakura Kinomoto fait sa rentrée en 5e au Collège Tomoeda. Elle reste égale à elle-même, cette jeune fille enjouée, courageuse et douce ! Seule ombre au tableau ? L’absence de Shaolan. Quelle surprise quand ce dernier revient au Japon pour ses études. Ainsi tout semble sourire à Sakura, sauf que lors d’un rêve étrange, ses Sakura cards disparaissent. En se réveillant, elle constate qu’elles sont toutes effacées.


Grâce à ce nouvel arc, c’est un pur bonheur de retrouver tous les personnages emblématiques de la saga. Ils n’ont pas changé et restent égaux à eux-mêmes.
J’ai toujours voué un culte à Yue, c’est vraiment plaisant de le revoir, ainsi que Kélo (les gardiens de Sakura).
Comme toujours, Sakura puise sa force auprès de ses proches face à cette nouvelle magie, elle va encore devoir prouver sa valeur. Seulement, qui se trouve derrière cette magie ? Deux protagonistes ne semblent guère étonnés, que cachent-ils réellement à la jeune fille ?
CLAMP ont ainsi introduit dès le premier tome du mystère et de la magie qui a fait tout le charme de cette série jadis. Ce que j’aime avec ces mangakas, c’est qu’elles arrivent toujours à nous surprendre. (J’ai vraiment de nombreuses sagas provenant de leur imagination). Elles parviennent à innover sans lasser leurs lecteurs. 

Je suis très intrigué pour la suite ! Le scénario nous promet déjà de beaux rebondissements.

Concernant les dessins, ils sont aussi sublimes qu’à l’époque. Les personnages sont très détaillés, ainsi que leur tenue qui reste un élément central via le personnage de Tomoyo, qui nous émerveille.
Je croise les doigts pour découvrir de nouveaux protagonistes tout aussi charismatiques. J’ai envie de ressentir la petite étincelle qui a fait vibrer mon cœur de jeune fille pendant plusieurs années. Ce premier tome débute très bien, j’espère que je ne serais pas déçue par la suite.


En conclusion, le premier tome de « Card Captor Sakura – Clear Card » renoue avec le succès passé. On retrouve avec plaisir tous les personnages emblématiques qui n’ont pas changé dans leur caractère. Une intrigue qui pose déjà un mystère sur la nouvelle quête de la chasseuse de carte. Notre petite Sakura est de retour pour la plus grande joie des fans !
 




GLOBALE : 9 / 10
DESSINS : 10 / 10
SCENARIO : 7/ 10
PERSONNAGES : 10 / 10
SUSPENS : 8 / 10









2 commentaires:

  1. Ta chronique me ravit! Il faut que je trouve le temps de lire ce manga! Je n'ai pas pu suivre la série initiale avec une grande assiduité, mais cela ne pas empêchée de beaucoup l'apprécier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras tout autant. Je suis tellement heureuse qu'on est doit a une suite 😄

      Supprimer