mardi 16 janvier 2018

Platinum End #1




 GENRE : Manga / Shonen / Fantastique
ÉDITION : Kazé
NOMBRES DE PAGES : 192
PUBLIE EN : 2015 (Japon)
DATE DE L'EDITON : 25 mai 2016
LANGUE D'ORIGINE : Japonais
CREATEURS: Tsugumi Ohba & Takeshi Obata
TRADUCTION :
TITRE ORIGINAL : プラチナエンド - Purachina Endo
PRIX : 6,99€




SCENARISTE
Tsugumi Ōba est un pseudonyme associé à un scénariste de manga né à Tokyo. Il est notamment connu pour ses collaborations avec le dessinateur Takeshi Obata, parmi lesquelles Death Note (2003-2006), Bakuman (2008-2012) et Platinum End (depuis 2014).



ILLUSTRATEUR

Takeshi Obata fait ses débuts dans le manga à l'âge de 16 ans avec l'œuvre 500 kounen no shinwa , qui est récompensée par le second prix Osamu Tezuka. Il est ensuite encadré par Makoto Niwano avant de commencer sa première série Cyborg ji chan G.

Sa première œuvre à être adaptée en animé est Ningyo-soshi ayatsuri sakon. Il est connu pour avoir travaillé sur Hikaru no go, histoire basé sur le jeu de go, Blue Dragon : Ral Ω Grad ainsi que sur le manga Death Note avec comme scénariste Tsugumi Ōba.


Nobuhiro Watsuki, l'auteur de Kenshin le vagabond, fut son assistant durant quelques années et considère Takeshi Obata comme son mentor.

En 2008, il entame, toujours avec Tsugumi Ōba, la publication de Bakuman., un manga narrant les péripéties de deux adolescents dont le rêve est de devenir mangakas. Cette même année, il est présent à la Japan Expo.

En 2009, il travaille en tant que character designer sur le jeu vidéo Castlevania Judgment.

À partir de janvier 2014, il dessine l'adaptation manga du light novel All You Need Is Kill de Hiroshi Sakurazaka sur un scénario de Ryōsuke Takeuchi. En décembre 2014, il relance le manga Gakkyū Hōtei avec Enoki Nobuaki, à l'origine du projet, en tant que scénariste.

En novembre 2015, il reforme un duo avec Tsugumi Ōba et ensemble, ils commencent une nouvelle série dans le magazine Jump Square : Platinum End. Alors que la série ne dispose que de trois chapitres au Japon, elle est proposée par Kazé en simulpub en France dès le chapitre suivant sur quasiment toutes les plates-formes légales.







" Mirai, un jeune homme qui a perdu tout espoir en la vie, décide de se suicider en se jetant du haut d’un building. Mais, juste avant qu’il ne touche le sol, un ange, appelé Nasse, le rattrape au vol et lui sauve la vie. Elle lui o re alors la possibilité d’obtenir de puissants pouvoirs, promesses d’une vie meilleure... Mais en acceptant, Mirai découvre qu’il participe désormais à une compétition mortelle... "







Hello mes créatures !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous faire part de mon avis sur le premier tome de « Platinum End » de Tsugumi Ohba & Takeshi Obata.
Ces noms ne vous sont pas étrangers ? Normal ! Ils sont les auteurs de l’incroyable saga « Death Note ». Ils ont laissé les Dieux de la Mort de côté pour se consacrer aux Anges…
Je dois dire que c’est diablement efficace (sans mauvais jeux de mots)

Nous apprenons à connaître le héros : Mirai. Face à un quotidien trop pesant, une vie difficile, le jeune homme décide de mettre fin à ses jours en sautant du haut d’un immeuble.
Mais un Ange du nom de Nasse vient le secourir et lui offrir quelque chose qui lui semblait alors totalement impossible ! Le Bonheur. Mais c’est sans compter sur cette étrange compétition entre les Anges…

Encore une fois, ce duo m’impressionne ! Ils revisitent le mythe des « anges » pour nous montrer une vision assez moderne, voire futuriste.
De plus, les Anges ne sont pas réellement ces êtres charitables que l’on se fait dans notre culture. Ils arrivent parfaitement à détourner cette image pour donner une vision assez « violente » de ces êtres surnaturels. Leur bonté semble alors bien loin !

Mirai est un personnage tout à fait intéressant. Contrairement aux autres « joueurs », il reste noble de cœur et d’âme. Il ne veut pas devenir une personne brutale et violente. La seule chose qu’il désire ardemment, c’est un bonheur simple.
Nasse quant à elle, est assez enjouée et déterminée dans sa quête. Mais on aperçoit très vite qu’elle tente de comprendre Mirai, elle va faire en sorte que ce jeune homme puisse réaliser ses rêves à sa propre manière. 

En conclusion, « Platinum End » est un très bon début de saga qui promet des rebondissements très intéressants. La fin se termine déjà sur un retournement de situation que l’on n’aurait pas pu prévoir. J’ai vraiment hâte de connaître la suite !

 





GLOBALE : 8 / 10
DESSINS : 10 / 10
SCÉNARIO : 7 / 10
PERSONNAGES :  8 / 10
SUSPENS : 8 / 10




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire